A Nice un jeune braqueur a été ligoté puis livré à la police par les commerçants qu’il braquait

Alors que pendant le weekend qui vient de s’écouler, des grassois avaient fait fuir deux braqueurs de leur magasin, le même genre d’histoire vient de se répéter. Mais en bien mieux, il faut reconnaître. En fait, dans la ville de Nice des commerçants sont arrivés à prendre le dessus sur un voleur, notamment en le ligotant jusqu’à ce que les secours arrivent sur les lieux.

C’était un jeune homme qui voulait dérober la caisse

Dans la rue de la Buffa à Nice, un épicier d’origine afghane qui rouvrait ses portes vers 4h du matin, après avoir préalablement fermé à minuit, s’est fait agresser une vingtaine de minutes plus tard par un jeune homme qui en voulait à… sa caisse évidemment. L’auteur de ce forfait, sûrement afin de mettre toutes les chances de son côté, a préalablement pris la précaution de gazer sa victime à l’aide d’une bombe lacrymogène. C’est sans savoir que l’homme avait une sorte de renforts à l’arrière de sa boutique d’épicerie.

Un renfort familial à la rescousse

Alors que la scène se déroulait, le frère et le fils de la victime se trouvaient à l’arrière de la boutique. Ce sont ces derniers qui ont accouru afin d’intervenir. Ils ont réussi à eux deux à plaquer le voleur au sol et ensuite ont déchiré une chemise pour lui ligoter les mains à l’arrière du dos le temps que la police arrive sur la scène du braquage.

Le jeune braqueur est présentement en détention à la Caserne Auvare de Nice et une enquête a été ouverte. Le propriétaire gravement blessé au visage et au crâne durant la bagarre a, en un court laps de temps, reçu quelques soins à l’hôpital. Son fils de 19 ans, du nom de Karimullah confie qu’« il va mieux ». Il ajoute également : « il n’était pas question de laisser ce gars s’échapper. Sinon il aurait recommencé ailleurs. »

Vous aimerez aussi...