Un projet de fermeture a été présenté jeudi par Tupperware pour l’arrêt définitif du site Joué-lès-Tours en mars 2018

Le site de Joué-lès-Tours de Tupperware, en Inde-Loire est prévu d’être fermé totalement en mars 2018. Ainsi, 235 emplois sont en voie d’être supprimés. L’annonce de fermeture a été faites aux délégués du personnel ce jeudi. Une affirmation qui vient des responsables français du site.

Une surproduction industrielle menant à la perte de l’entreprise

Selon le communiqué reçu par l’AFP, de la part de la direction générale du site Joué-lès-Tours, comme suite à un taux de production amélioré et la baisse des activités en Europe de l’ouest, et surtout en France, Tupperware est face à une surproduction importante.

Seulement en 2017, la surproduction de Tupperware en Europe atteint les 35% et si le site continue sa production, ce chiffre pourra grimper jusqu’à 45% selon la direction de l’entreprise.

Un problème majeur au niveau machinerie qui favorise la fermeture du site

Notamment, la perte d’une quarantaine de machines au site de Joué-lès-Tours, au cours d’une dizaine d’année, réduit considérablement l’activité commerciale de l’entreprise en Europe. Et aujourd’hui, il n’y en a plus que huit qui, eux même, ne fonctionnent pas  à cent pour cent.

Assurer l’avenir de l’entreprise est la réelle cause de ce projet de fermeture. Être compétitif selon les besoins et rétablir l’image de l’entreprise seraient les solutions pour assurer la dureté de Tupperware selon la direction générale de l’entreprise.

235 emplois vont être supprimés

La fermeture du site, qui fabrique des boites alimentaires en plastique en Indre-et-Loire de l’entreprise Tupperware, aura comme conséquence le licenciement d’un nombre de salariés élevés en supprimant 235 emplois. L’entreprise promet par contre à ses salariés, par son porte-parole, de faire tout leur possible pour éviter la perte de ces emplois en essayant de trouver un repreneur pour le site Joué-lès-Tours.

Vous aimerez aussi...