Trois opérateurs mobiles profitent des vacances pour augmenter leurs tarifs

Comme d’habitude, les opérateurs mobiles ont profité de la torpeur des estivants pour rehausser le prix de leur abonnement. Si les clients l’ont à peine remarqué, c’est que les stratégies utilisées par les opérateurs ont bel et bien réussi à duper les consommateurs.

Le code de la consommation vraisemblablement non respecté

Vous êtes un abonné de Bouygues, de SFR ou d’Orange ? Pensez à jeter un coup d’œil à vos factures, car ces trois opérateurs mobiles ont profité de l’été pour revoir le prix de leurs services, et ce à l’insu du grand public. Une grande partie de leur client est visée par cette augmentation de forfait ou d’abonnement.

L’opérateur qui a été le plus gourmand est SFR avec une nette augmentation de 2 à 5 euros pour la plupart de ses clients ayant des contrats dans le mobile et le fixe. Non épargnés, les clients avec une offre low cost Red devront désormais débourser 1 à 2 euros de plus pour leur abonnement.

Quant aux abonnés de Bouygues, ils devront dorénavant payer en supplément des frais de location. Pour les détenteurs de la BBox Miami, ils devront payer 3 euros de plus par mois.

De son côté Orange a augmenté de plus de 3,99 euros/mois son offre Découverte Internet. Même chose pour son Mobile Mini avec 2 euros de plus (de 14,99 € à 16,99 €).

Si le code de la consommation précise bien les démarches à suivre dans une opération de rehaussement des prix, les trois opérateurs ont tout fait pour ne pas le respecter d’un point de vue éthique.

Techniquement, les abonnés ont bel et bien reçu leur lettre à titre d’information. Cependant, les e-mails n’ont pas été assez clairs, voire complètement opaques.

Résultat, des clients ont reçu des e-mails leur annonçant qu’ils étaient surclassés ou encore qu’ils peuvent désormais bénéficier de magazines ou autres journaux.

En tout cas, la stratégie a marché et seuls les clients les plus avertis ou qui ont pris la peine d’analyser leurs factures ont pu remarquer cette hausse de prix.

Vous aimerez aussi...