SFR doit pour la cinquième fois changer de directeur général

Pour la cinquième fois en cinq ans, l’opérateur SFR perd un autre de ses dirigeants. Selon un communiqué, Michel Paulin quitte son poste pour des raisons personnelles, et ce avec effet immédiat.

Une décision prise pour des raisons personnelles !

Michel Paulin vient d’annoncer qu’il quittera son poste de directeur général de SFR après une année passée à la tête du deuxième opérateur téléphonique français. La filiale du groupe Altice dit ainsi au revoir à son second DG après l’avoir acquis en 2014.

Michel Paulin quitte SFR pour des raisons personnelles. Néanmoins, l’homme avoue regretter son départ et la fin de son aventure au sein de SFR. Ce départ peut pour certains lecteurs être le fruit des mauvais résultats enregistrés par le deuxième opérateur français depuis 2015. En effet, le nombre d’abonnés n’a cessé de régresser en 3 ans avec une fuite importante d’environ 2,5 millions d’abonnés.

Dans le mobile, SFR possède en tout 14,55 millions d’abonnés. En une année, plus précisément au deuxième trimestre, l’hémorragie s’est conclue avec 26.000 d’abandons.

Côté fixe, c’est 171.000 de clients que SFR a perdu en 1 an, soit 16 000 abonnés qui ont décampé en l’espace de trois mois. Même ses ventes sur l’offre fibre optique restent très décevantes. L’entreprise n’a fait que 35.000  abonnés depuis le lancement du projet.

Pour l’instant, ce sera le DG de la maison mère, Michel Combes qui va reprendre les reines de SFR dans l’attente d’un nouveau DG. Les premiers challenges pour le DG d’Altice sont bien évidemment de redresser la compagnie en essayant de stopper en premier cette hémorragie et de trouver ensuite de nouveaux abonnés.

En tout, 5 DG ont été à la tête de SFR depuis 2012. Les trois premiers : Frank Esser, Jean-Bernard Lévy et Jean-Yves Charlier ont quitté le poste avant le rachat de l’opérateur par Altice. Quant à Eric Denoyer et Michel Paulin, ils sont les deux premiers DG de l’ère Altice.

Vous aimerez aussi...