Les pays sans gouvernement se portent mieux côté économie

Puisque l’économie fonctionne bien, en quoi un gouvernement pourrait-il être utile à un pays ? Voilà une question, ou plutôt un constat, qu’on a pu déduire de la situation dans quelques pays de l’Europe ayant réussi à tourner sans gouvernement.

Même sans gouvernement, ces pays s’en sortent économiquement

Des cas étonnants et qui méritent des réflexions. C’est tout ce qu’on peut dire de la situation plutôt surprenante qui se passe pour l’économie de l’Espagne, de la Belgique ou encore de la Hollande. Ces trois pays, connus pour évoluer dans des régimes parlementaires, ont montré que malgré l’absence d’un gouvernement, leur économie marche et plutôt bien d’ailleurs.

Suivant la logique des choses, c’est le gouvernement par ses multiples décisions et actions qui fait tourner l’affaire du pays. Or, le cas des pays cités précédemment a prouvé que cela peut aussi être faux. Eh oui, en ces temps de crises politiques, ces pays se portent merveilleusement bien côté économie. La preuve, la croissance du PIB des deux derniers trimestres pour les Pays-Bas alors sans gouvernement avec une augmentation de 1,5%.

Même constat pour nos voisins belges. Faute de trouver un vrai chef de gouvernement, Bruxelles vit depuis la démission d’Yves Leterm en 2010 dans une situation politique plutôt tendue. Malgré cette situation, le pays tourne et son économie marche bien. Ainsi, en plus d’une année (2010 à 2011) sans Premier ministre, la Belgique a connu une légère baisse mais significative du taux de chômage allant de 8.5 % à 7.10%.

L’Espagne a également connu une récession du taux de chômage : 20.9% au début des vacances de poste et  18.67% à la fin de la crise de 2015.

La situation économique d’un pays ne dépend donc pas de la présence ou non d’un gouvernement. Pour un État déjà bien organisé, les affaires courantes continuent de marcher comme si au final, les leaders politiques étaient là uniquement pour régulariser ou réformer des lois.

Vous aimerez aussi...