Écart entre les personnes handicapées et la population générale en expansion en Israël

Selon une nouvelle étude publiée par la Commission pour l’égalité des droits des personnes handicapées au ministère de la Justice, le taux d’emploi des personnes handicapées a diminué en 2015, alors que les personnes handicapées gagnent moins et «se sentent plus pauvres».

L’étude, menée par l’Institut Myers-JDC-Brookdale et basée sur des statistiques du Bureau central des statistiques a été publiée pour marquer la Journée internationale des personnes handicapées,

Selon le rapport, il ya 1,41 million de personnes handicapées vivant en Israël aujourd’hui, représentant environ 17% de la population.

Environ 17% d’entre eux sont des enfants âgés de moins de 17 ans, 50%, environ 704 000 personnes, sont des adultes en âge de travailler et environ 33% ont plus de 65 ans.

L’étude a constaté qu’en 2015, il y avait une baisse de 4% de l’emploi des personnes handicapées; Avec seulement 51% des personnes handicapées en âge de travailler, contre 55% en 2014.

À ce titre, l’étude a conclu que les écarts entre la population générale et les personnes handicapées augmentent au lieu de diminuer.

« Les données sur la situation des personnes handicapées montrent que nous avons un long chemin à parcourir jusqu’à ce que nous atteignions l’égalité totale des personnes handicapées », a déclaré Avrami Torem, commissaire pour l’égalité des droits des personnes handicapées.

En outre, le rapport révèle que le revenu mensuel du ménage d’une personne handicapée est d’environ 25% inférieur à celui d’une personne sans incapacité. Quelque 56% des personnes handicapées qui occupent un emploi gagnent moins de NIS 6.000 par mois, alors que dans la population générale, seulement 45% des personnes employées gagnent ce montant.

« À cet égard, il n’est pas surprenant que les personnes handicapées se sentent également plus pauvres », note l’étude, avec 26% des personnes handicapées déclarant qu’ils se sentent « pauvres » contre 11% dans la population générale.

Il ya aussi un écart important en ce qui concerne l’éducation, le rapport noté. Seulement 19% des personnes handicapées ont un diplôme universitaire, contre 33% dans la population générale.

Torem a noté que même en 2016, il ya encore des lacunes dans les taux d’emploi, la solitude et le sentiment de discrimination parmi les personnes handicapées.

Vous aimerez aussi...