Développement de l’intelligence artificielle : un danger ou non pour l’humanité ?

Le progrès en termes de développement de l’intelligence artificielle et l’automatisation de certains métiers sont inévitable jusqu’à maintenant. Apparemment, cette avancée technologique et ce changement imminent créent un bouleversement important de l’économie et instaurent un nouvel ordre social.

 

Un grand pas vers le futur

Après la révolution du commerce en ligne, le géant de la distribution Amazon s’est attaqué au commerce physique en décembre 2016 avec le lancement de la première grande surface alimentaire sans caisse à Seattle, aux États-Unis. Le principe de ce nouveau concept se base en effet sur le « No lines, no check out, no registers ». Ce qui signifie en Français, pas de files d’attente, pas de paiement et pas de caisse.

Les clients peuvent pour cela gagner beaucoup de temps en faisant leurs courses puisqu’ils prennent simplement tous ce dont ils ont besoins dans les rayons, remplissent leurs paniers et s’en vont. Pour accéder à ce système, il suffit d’avoir un compte Amazon et de télécharger gratuitement l’application Amazon Go. Avec ce concept par exemple, plusieurs métiers assurés par des personnes physiques ont déjà disparu.

 

L’envahissement des robots

L’évolution de la technologie ne cesse de surprendre avec l’apparition de plusieurs innovations à une grande vitesse. Au Japon par exemple, la compagnie d’assurance Fukoku Mutual s’est engagée dans le licenciement de 34 cadres en janvier pour les remplacer par une intelligence artificielle qui semble être largement plus efficace. Et l’envahissement n’en reste pas là puisque les progrès en techno sciences affichent également une énorme croissance.

Actuellement, les généticiens peuvent augmenter l’homme en copiant des séquences d’ADN grâce à des ciseaux. À ce rythme, il semble que la robotique, les objets connectés et l’intelligence artificielle vont rapidement entraîner l’humanité à sa perte. À noter que selon des études technologiques menées par Gartner plus de 20 milliards d’objets connectés circulent déjà dans le monde.

Vous aimerez aussi...